Les Moments Littéraires n° 42

Claudie Hunzinger

 

Claudie Hunzinger, artiste plasticienne et romancière, habite en montagne. Elle n'en bouge pas beaucoup, faisant de l’immobilité un concept d’aventure. Elle dit qu’on peut explorer le monde sur place, déchiffrer un minuscule territoire et que celui-ci devient alors un champ de découvertes, d’expérimentations et de rêve aussi passionnant qu'un continent inconnu.

Claudie Hunzinger va ainsi d’expositions sur le thème du végétal où elle présente des Pages d’herbe géantes, à des romans liés à la nature, comme Les grands cerfs, son dernier livre.

Le dossier Claudie Hunzinger

  • Pierre Schoentjes, L’architecture des branches : Claudie Hunzinger, de la vie verte aux grands cerfs

  • Entretien avec Claudie Hunzinger

  • Claudie Hunzinger, Office des morts et des vivants

  • Béatrice Commengé, Utopie

  • Yoshiko Watanabe, Ecrivez !

  • Emma Pitoizet, Cahier des enfants

 

Egalement au sommaire du n°42 

Isabelle Mège : entretien & photographies
De 20 à 42 ans, Isabelle Mège a contacté des photographes de renom en leur proposant d’être leur modèle. 80 photographes ont accepté sa proposition. Au final, 300 clichés composent une œuvre singulière que nous vous proposons de découvrir au travers des photographies de Jean-François Bauret, Edouard Boubat, Christian Courrèges, Despatin et Gobeli, Seymour Jacobs, Willy Ronis, Christian Vogt et Joel-Peter Witkin.

Stéphane Lambert : Le vrai héros s’amuse seul
La question de l’intime est au cœur du cycle autobiographique (Mes morts, Mon corps mis à nu) de Stéphane Lambert, romancier, poète et essayiste. Visions de Goya ; L’Éclat dans le désastre vient de paraitre chez Arléa. Nous publions un extrait de ses carnets.

Jean-Pierre Georges : Pauvre H.
Jean-Pierre Georges, poète et écrivain, est l’auteur de recueils de notes et aphorismes : Le Moi chronique (Les Carnets du Dessert de Lune 2003-2014) ; L'éphémère dure toujours (Tarabuste, 2010). Il nous propose des pages inédites de ses carnets.


Les chroniques littéraires d’Anne Coudreuse

----------------------

Pour un aperçu des 42 numéros de la revue, consultez le catalogue

Actualités

Depuis 20 ans, la revue Les Moments littéraires s’est donné pour objectif de promouvoir l’écrit intime en publiant récits autobiographiques, journaux intimes et correspondances …
A ce jour, le journal est la seule composante de l’écrit intime à ne pas être célébrée par un prix. En effet, le Prix Saint-Simon couronne des mémoires, le Prix Jean-Jacques Rousseau, des œuvres autobiographiques ou d’autofiction et le Prix Sévigné, des correspondances,
Pour remédier à cette lacune, Les Moments littéraires crée, en partenariat avec la Fondation Clarens, le Prix Clarens du journal intime.
Décerné annuellement, ce prix d’une dotation de 3.000 € récompensera un journal intime paru en première édition durant l’année écoulée.
Le jury est composé de Daniel Arsand, Monique Borde, Michel Braud, Béatrice Commengé, Colette Fellous, Jocelyne François, Gilbert Moreau (président du jury) et Robert Thiery.
Réuni le 14 juin, le jury a dévoilé la première sélection pour le prix 2019 :

Willy Cohn
Nul droit, nulle part.
Journal de Breslau, 1933-1941
Calmann-Lévy

Lawrence Ferlinghetti
La vie vagabonde.
Carnets de route (1960-2010)
Seuil

Cees Nooteboom
533. Le livre des jours
Actes Sud

Goliarda Sapienza
Carnets
Le Tripode

John Steinbeck
Jours de travail 
les journaux des Raisins de la colère
Seghers

Giani Stuparich
L’année 15 
Journal de guerre
Verdier

Le jury se réunira à nouveau le 10 octobre pour sélectionner les 4 livres finalistes.

site internet du Prix Clarens du journal intime