Anne COUDREUSE

 

Normalienne et agrégée de lettres modernes, elle est maître de conférences habilitée à diriger des recherches à l’Université Paris 13 Sorbonne Paris Cité, et membre honoraire de l’Institut universitaire de France.

Sa thèse est parue en deux volumes : Le Goût des larmes au XVIIIe siècle (PUF, 1999) et Le Refus du pathos au XVIIIe siècle (Champion, 2001).

Elle a publié de nombreuses nouvelles dans la revue La Voix du regard et un roman en 2010.


Choix bibliographique 

  • Comme avec une femme (MJW Fédition, 2010)
  • Sade, écrivain polymorphe (Champion, 2015)
  • La Conscience du présent. Représentations des Lumières dans la littérature contemporaine (Garnier, 2015)

 

Participation à la revue

  • N° 5 : L’hyperbole pathétique
  • N° 8 : Un ticket
  • N° 14 : Comment ça ne finit pas
  • N° 16 : Ma Folie Marseille
  • N° 18, Dossier Pierre Pachet, Un père et passe
  • N° 20 : Requiem pour un palindrome
  • N° 23, Dossier Emmanuel Carrère : Emmanuel Carrère aux limites de l’autobiographie
  • N° 23, Dossier Georges-Arthur Goldschmidt : La langue française comme refuge : la lente transformation d’un exil en royaume
Anne COUDREUSE propose, depuis le n° 17, ses chroniques littéraires que vous pouvez consulter sur ce site.