Lydia FLEM

 

Née en 1952 à Bruxelles, Lydia Flem est écrivain, psychanalyste et photographe.

Elle a publié douze livres traduits en une vingtaine de langues. Elle est l'auteur notamment de Comment j’ai vidé la maison de mes parents (2004) et de La Reine Alice (2011 - prix Simon de l'Éthique et prix Rossel des jeunes).

Ses photographies ont donné lieu à des expositions à l'Imec (Caen, 2010), à Contretype (Bruxelles, 2011-2012), à l’Institut français de Berlin (2014) et au printemps 2015 à la MEP (commissaire J.L.Monterosso).

 

Choix bibliographique 

  • La vie quotidienne de Freud et de ses patients (Hachette, 1986)
  • L’Homme Freud (Seuil, 1991)
  • Casanova ou l’exercice du bonheur, (Seuil, 1995)
  • La Voix des amants (Seuil, 2002)
  • Lettres d’amour en héritage (Seuil, 2006)
  • Comment je me suis séparée de ma fille et de mon quasi-fils (Seuil, 2009),
  • La Reine Alice, (Seuil, 2011)
  • Je me souviens de l'imperméable rouge que je portais l'été de mes vingt ans, (Seuil, 2016)

 

Participation à la revue

  • N° 33, Dossier Lydia Flem : Entretien
  • N° 33, Dossier Lydia Flem : Achat féminin
  • N° 33, Dossier Lydia Flem : Sur le Divan. Dernière séance
  • N° 33, Dossier Lydia Flem : Lettre à Paul Celan
  • N° 33, Dossier Lydia Flem : Il s’appelait Boris
  • N° 33, Dossier Lydia Flem : Préface à une édition japonaise