Dominique NOGUEZ

 

Né à Bolbec en 1942, normalien, agrégé de philosophie et docteur ès lettres, Dominique Noguez a enseigné à l'université de Montréal, puis à l'Université de Paris-I. Critique et romancier, il a obtenu le Prix Roger Nimier 1995 pour Les Martagons et le Prix Fémina 1997 pour Amour Noir.

Il a été lauréat de la Bourse Cioran, attribuée par le Centre national du livre, en 2002. Il fait partie des jurys des grands prix de l’Humour noir, du prix Marguerite Duras et du prix Décembre.

Il est nommé en 2012 Transcendant Satrape au Collège de Pataphysique.

 

Choix bibliographique

Romans et récits

  • Les Deux veuves, récit, La Différence, 1990
  • Les Derniers jours du monde, roman, Robert Laffont, 1991 et 2001
  • Les Martagons, roman, (Gallimard, coll. L'infini, 1995)
  • Amour noir roman, (Gallimard, coll. l'Infini, 1997)
  • Une année qui commence bien, récit autobiographique, (Flammarion, 2013)

 

Essais

  • Les Trois Rimbaud, (Éd. de Minuit, 1986)
  • La Colonisation douce - Feu la langue française ?, carnets, (Arléa Poche 1998)
  • Je n'ai rien vu à Kyoto — Notes japonaises (1983-1996), (Éd. du Rocher 1997)
  • Duras, Marguerite, (Flammarion, 2001)
  • Comment rater complètement sa vie en onze leçons, (Payot & Rivages, 2002)
  • Duras, toujours, (Actes Sud, 2009)

 

Participation à la revue

  • N° 7, Dossier Gabriel Matzneff : Portrait de Gabriel Matzneff avec ombre
  • N° 17 : Etc. (journal)