Rose-Marie PAGNARD

 

Née en 1943 dans le Jura suisse.

À Bâle, avec René Myrha, peintre et scénographe, et leurs deux filles, elle écrit ses premiers textes tout en travaillant comme journaliste, traductrice et chroniqueuse littéraire.

Elle vit aujourd’hui dans les Franches-Montagnes.

Qu’est-ce que la réalité, le rêve, l’enfance, la mort, la folie, l’art? Les personnages de ses romans, par des voies inattendues, font de ces questions le sens même de leur existence dans une sorte « d’intrication de la détresse et du rire », comme l’écrit Prof. Doris Jakubec.

 

 

 

 

Choix bibliographique 

  • La Période Fernandez, Actes Sud, 1988, (Prix Dentan)

  • Dans la forêt la mort s’amuse, Actes Sud, 1999 (Prix Schiller)

  • Janice Winter, Éditions du Rocher, 2003

  • Le Collectionneur d’illusions, Éditions Zoé, 2006

  • Le Conservatoire d’amour, Éditions du Rocher,  2008

  • Le Motif du rameau, Éditions Zoé, 2010

  • J'aime ce qui vacille, Éditions Zoé, 2013 (Prix suisse de littérature et Prix de l’Académie romande)

  • Jours merveilleux au bord de l'ombre, Éditions Zoé, 2016

Participation à la revue

  • N° 44 : Essai de journal d’une acrobate des jours et des nuits