Georges SEFERIS

 

Né à Smyrne en 1900, Georges Séféris s’installe avec sa famille dès 1914 à Athènes, où son père est professeur de droit à l’Université.

Séféris vient étudier le droit à Paris de 1918 à 1924 : c’est là qu’il apprend en 1922 la nouvelle de la « Catastrophe d’Asie Mineure », événement qui le marquera à jamais.

En 1926, il commence une carrière de diplomate qu’il poursuivra jusqu’en 1962.

En 1969 il dénonce, dans une déclaration qui fait grand bruit dans le pays comme à l’étranger, le régime militaire des colonels qui se sont emparés du pouvoir en 1967. Son enterrement à Athènes en 1971 prit la forme d’une grande manifestation contre la dictature.

Il est l’auteur de poèmes et  de nombreux essais. Ont été aussi publiés son journal intime et son journal politique. Enfin il a laissé un roman de jeunesse inachevé : Six nuits sur l’Acropole.

Il a reçu, en 1963, le Prix Nobel de littérature.

 

Choix bibliographique

  • Journal 1945-1951, (Mercure de France,1973)
  • Poèmes, (Mercure de France, 1963)
  • Trois poèmes secrets (Mercure de France, 1970)
  • Essais, Hellénisme et création (Mercure de France, 1987)
  • Poèmes, suivi de Trois poèmes secrets (Poésie/Gallimard, 1988)
  • Six nuits sur l’Acropole, (Le Bruit du temps, 2013)

 

Participation à la revue

  • N° 11 : Séjour à Peros - Traduction et notes de Malamati Soufarapis

 

Malamati SOUFARAPIS

Née en France en 1949, de parents grecs. Professeur de lettres et de grec moderne à Paris. A traduit du grec plusieurs textes d’Odysseus Elytis, publiés par L’Echoppe