Le hors-série n°2

Un DVD et un livret

 

Le DVD 

Objet du tableau, un film écrit et réalisé par Hélène Gold, sélectionné pour la biennale du film d’art en 1998

Deux voix accompagnent l’image : celle d’un homme, ce qu’il voit, celle d’une femme, ce qu’elle éprouve dans ce lieu où chaque objet semble prisonnier d’une présence.

Image : William Lubtshansky ; montage : Nicole Lubtshansky

Avec les voix de Roland Bertin, Sociétaire Honoraire de la Comédie Française et d’Hélène Gold

Durée : 17 mn, tourné en 35 mm.

 


 

Le livret 

Le texte d’Hélène Gold s’attache à l’aventure du visiteur, employé d’une administration dont la fonction est de répertorier et disperser ce qu’un artiste a rassemblé. L’homme, d’abord sidéré par l’amoncellement, l’imbrication des objets, va être séduit, fasciné par cet univers et saisi d’une intense curiosité à l’égard de l’artiste qui l’a créé.  Il le cherche à travers des livres, des écrits et progressivement s’identifie à lui.

La pièce de Max Gold

L’œuvre de Max Gold est restée secrète. Il était potier. En plus des poteries, il laisse une pièce de quarante mètres carrés où durant trente ans une sédimentation d’objets a envahi l’espace, devenu lui-même un ouvrage singulier dont aucun élément ne peut être arraché à l’ensemble, pas plus qu’une tache colorée à l’œuvre d’un peintre.

On y entre comme dans un tableau. Là sont rassemblés : livres, poteries, meubles anciens, statues, tableaux, poupées anciennes, racines, plumes d’oiseau, objets du passé ou fragments sauvés de la destruction, par lui cirés polis, sortis de l’oubli. Il ne s’agit pas d’une accumulation désordonnée ; deux mots s’imposent : ordre et foisonnement. Certaines compositions d’objets s’apparentent à un travail sculptural.

Rien n’a bougé depuis sa mort.