La Suisse semble être une terre d’élection pour l’introspection .

Jean-Jacques Rousseau avait ouvert la voie avec ses Confessions. Amiel lui a emboîté le pas avec son monumental Journal, et, à sa suite, sont venus Jaccottet et ses semaisons, Georges Haldas et ses carnets ainsi que Maurice Chappaz, Alexandre Voisard, Gustave Roud, Alice Rivaz, Ramuz...

Face à la richesse et à la densité de ces œuvres où l’intime et la littérature se côtoient, Les Moments littéraires ont souhaité consacrer leur n° 43 à des journaux intimes d’écrivains suisses de langue française.

Hormis ceux d’Amiel, de Ramuz et de Saint-Hélier, aucun de ces textes n’avait été publié.

Au sommaire du n° 43


Amiel & Co

 

En guise d’introduction;
Petit journal d’
Amiel & Co
Jean-François Duval


Extraits des journaux ou carnets intimes de

Henri-Frédéric Amiel

Anne Brécart

Corinne Desarzens

Jean-François Duval

Alexandre Friederich

René Groebli (8 photographies)

Roland Jaccard

Jean-Louis Kuffer

Douna Loup

Jérôme Meizoz

Jacques Mercanton

C.F. Ramuz

Noëlle Revaz

Jean-Pierre Rochat

Gustave Roud

Daniel de Roulet

Catherine Safonoff

Monique Saint-Hélier

Marina Salzmann

François Vassali

Alexandre Voisard

Jean-Bernard Vuillème

Luc Weibel